Connect with us

Divers

Les critères pour choisir une maison de retraite familiale dans le 06

Published

on

Placer un membre de sa famille en maison de retraite est un choix difficile qui doit se faire dans le respect de chacun. Pour vous aider à choisir un EHPAD adapté, nous vous invitons à regarder de près les critères suivants…

Avant d’engager la démarche d’admission en maison de retraite, prenez donc le temps de discuter avec votre proche afin de connaître ses souhaits et préférences. Dans un second temps, préparez-vous à réaliser une pré-sélection de plusieurs établissements afin de déposer différents dossiers.

Un emplacement de choix pour une retraite sereine

Le premier élément déterminant dans le choix d’une maison de retraite concerne l’emplacement géographique. Certaines régions françaises sont plus prisées que d’autres en raison des conditions de vie qu’elles offrent. C’est pour cette raison que les EHPAD des Alpes-Maritimes sont souvent très convoités, de même que les maisons de retraite en bord de mer.

Choisir une zone géographique adaptée

Le choix d’une maison de retraite dans le 06 ne doit cependant pas se limiter au cadre de vie. Il est aussi important de vérifier les conditions météorologiques et l’environnement autour de l’EHPAD. Des endroits un peu reculés, au calme, sont toujours plus agréables à vivre que des structures en bord de route. Ainsi, les maisons de retraite proche de la mer avec une vue dégagée sont particulièrement recherchées. Prenez également le temps de vérifier les commerces alentour et la vie locale.

Privilégier un EHPAD accessible

Enfin, veillez également à choisir un établissement accessible avec un parking pour que les visiteurs puissent s’y rendre facilement. Si la personne placée en EHPAD souhaite apporter ses affaires ou ses meubles, il convient, encore une fois, de privilégier une zone bien desservie pour faciliter le déménagement.

L’importance des services proposés dans un EHPAD familial

L’avantage d’une petite maison de retraite familiale concerne la proximité du personnel avec les pensionnaires. Cela permet de renforcer les liens, de créer un climat de sécurité rassurant (à la fois pour la famille et pour les personnes placées). Les services y sont souvent plus individualisés.

La médicalisation et les soins

La médicalisation et les soins sont les principales prestations qu’un EHPAD se doit d’assurer. Les pensionnaires ayant souvent des besoins particuliers, il est essentiel que les établissements disposent du personnel compétent, à savoir d’un médecin gériatre, d’infirmiers, d’aides-soignants, d’ergothérapeutes, etc.

Les activités et la vie sociale

Le second point important à vérifier concerne cette fois-ci les activités proposées par la maison de retraite. Certains établissements sont en effet connus pour leur engagement en faveur du bien-être des pensionnaires. Ateliers artistiques, culinaires, jardinage, sorties culturelles, médiation animale et bien d’autres activités y sont régulièrement proposées de façon à rendre le quotidien plus agréable. Ces ateliers ont toutefois une vocation thérapeutique importante puisqu’ils sont aussi mis en place dans le but de renforcer les liens, travailler les capacités cognitives, solliciter les muscles, la mémoire, etc.

Les prestations annexes

Enfin, nous vous conseillons de jeter un œil aux prestations annexes qui sont parfois très pratiques. Parmi elles, nous retrouvons :

  • Les prestations hôtelières et de restauration ;
  • L’entretien, les prestations de blanchisserie et pressing ;
  • Le soutien administratif, etc.

Sachez par exemple qu’il existe des établissements de retraite possédant des salles de cinéma, des salons de coiffure ou de soins esthétiques. Il est aussi possible de trouver une maison de retraite acceptant les animaux afin de préserver les liens d’une personne âgée avec son animal de compagnie.

 

Continue Reading

Divers

Les signes d’un chien en bonne santé

Published

on

By

Lorsque vous accueillez un chien dans votre maison, celui-ci devient un membre de la famille à part entière. Tout comme vous ou les autres personnes partageant votre quotidien, ce nouveau compagnon peut être sujet à toutes sortes d’ennuis de santé.

Cependant, contrairement aux humains, les animaux sont incapables de s’exprimer verbalement pour signaler ces derniers. À la place, ils manifestent divers signes extérieurs qui aident leurs maîtres à être fixés quant à leur état. Pour savoir si votre chien est en bonne santé, voici quelques indices qui vous feront plaisir.

Votre chien a bon appétit

Un chien qui va bien est un chien qui a de l’appétit. En effet, cet animal de compagnie est gourmand par nature. Vous avez sûrement dû remarquer son enthousiasme débordant à chaque fois que vous vous dirigez vers sa gamelle avec son paquet de croquettes chiens préféré. Si c’est toujours le cas, alors considérez que votre ami à quatre pattes est en bonne santé. Tant qu’il mange une quantité raisonnable de repas par jour, il n’y a pas lieu de vous inquiéter.

Notez qu’il peut toutefois arriver que votre chien commence à manifester moins d’intérêt pour la nourriture que vous lui donnez habituellement. Lorsqu’une situation pareille se produit, cela peut avoir diverses explications qui n’ont pas nécessairement un lien avec son état. Ce qu’il est recommandé de faire dans ce cas, c’est d’essayer de stimuler son appétit avec une nouvelle saveur ou substituer les pâtées aux croquettes. Si votre animal refuse toujours de s’alimenter et pendant plusieurs heures, le plus prudent serait d’aller consulter.

Son pelage est brillant et sa peau est lisse

Un chien apparaissant avec un poil soyeux et qui brille est un animal en bonne santé. Pour savoir si c’est le cas du vôtre, prêtez attention à son pelage. Celui-ci doit être dénué de pellicules ou de tiques, et ne présenter aucune zone de chute, car ces symptômes sont souvent révélateurs d’un problème sous-jacent.

En effet, pour pouvoir se développer convenablement, les poils d’un chien ont besoin d’un certain nombre de nutriments essentiels. Lorsque sa peau n’est pas nourrie ou irriguée comme elle devrait l’être, le pelage peut avoir du mal à pousser correctement.

Les raisons qui peuvent expliquer un tel phénomène sont nombreuses. Parmi les plus fréquentes, figurent :

  • une alimentation inadaptée,
  • un déséquilibre hormonal (notamment chez les chiennes),
  • ou une altération de la circulation sanguine.

Un chien en pleine santé est également un animal qui a la peau souple. La présence de rougeurs ou de croûtes, tout comme une texture de pelage sèche, ou grasse, peut indiquer une défaillance au niveau du système immunitaire. Retenez cependant que le fait pour votre compagnon poilu de perdre ses poils en raison de la mue est un phénomène normal.

Votre chien est naturellement de bonne humeur

Un chien physiquement et mentalement en bonne santé est toujours enjoué, plein de vitalité et prompt à s’amuser. Si vous possédez votre animal depuis longtemps, vous devez bien le connaître maintenant ou, au moins, avoir remarqué chez lui une certaine habitude. Peut-être a-t-il une manière de vous accueillir à votre retour du travail ou de réagir lorsque vous lui donnez l’occasion de partir en promenade. Si d’un jour à un autre, son comportement change (manque subit d’entrain, perte d’appétit, agressivité, etc.), c’est qu’il y a sûrement un problème.

Le mieux à faire dans ce type de situation est d’amener votre chien voir son vétérinaire. Il s’agira pour le médecin d’identifier la source de son attitude et d’écarter ou confirmer un ennui de santé. S’il s’avère que votre ami n’est pas malade, la solution la plus indiquée consisterait à aller consulter un comportementaliste canin. Quoi qu’il en soit, vous devez faire quelque chose afin que l’animal retrouve son expression gaie habituelle ou tempérament doux.

Sa température corporelle et son poids sont normaux

Lorsqu’un chien va bien, la température moyenne normale de son corps est de 38.5 °C (entre 38 et 39 °C). Certes, ce chiffre peut varier légèrement selon le volume d’activités de votre camarade et l’environnement où vous vivez. Toutefois, une variation trop importante, de l’ordre de 2°C en plus ou en moins par exemple, peut révéler des problèmes de santé. Un simple relevé de température par voie rectale peut vous permettre de vérifier cela à la maison.

En ce qui concerne le poids, sachez qu’un chien adulte en pleine forme ne doit être ni maigre, ni gros. Il est vrai que le poids de forme de ces animaux varie selon plusieurs paramètres comme la race, l’âge, la taille ou le sexe. Cependant, il existe un test simple que vous pouvez réaliser pour déterminer le statut pondéral du vôtre. Tout ce que vous avez à faire, c’est de palper délicatement ses côtes. Si vous parvenez à les sentir sous vos doigts, sans que celles-ci ne soient pas nettement visibles à l’œil nu, c’est que le poids de votre animal est normal.

Si, au contraire, trop de graisses lui recouvrent les côtes au point de les rendre impalpables au toucher, alors ce dernier est obèse. Dans ce cas, il vous faudra travailler à rétablir l’équilibre entre sa consommation et sa dépense calorique. Pour cela, vous devrez être particulièrement attentif à la densité énergétique des aliments qu’il consomme.

Outre les indices de bonne santé susmentionnés, retenez qu’il y en a bien d’autres comme des oreilles propres, des yeux vifs, une bonne hygiène bucco-dentaire, etc.

Continue Reading

Divers

Comment choisir le bon matelas pour un lit pour enfant ?

Published

on

By

Le choix d’un matelas performant est crucial pour le bon développement d’un enfant. La qualité de son sommeil dépend en grande partie de l’efficacité de la literie. En outre, dormir sur un couchage inadapté risque de causer des répercussions néfastes sur la santé du petit une fois adulte. Il faut faire attention sur les éléments à prendre en compte avant de sélectionner le matelas pour votre enfant. 

Misez sur la bonne suspension de matelas

Il existe une diversité de suspensions utilisées pour confectionner un matelas. Voici les compositions les plus adaptées pour un lit pour enfant :

  • Le latex naturel, qui constitue un couchage correctement aéré. En plus, le latex naturel dispose de propriétés thermorégulatrices. La literie reste donc fraîche en été et chaude en hiver. Ce qui est idéal pour les enfants, qui ont tendance à beaucoup transpirer dans leur sommeil. Un autre avantage du latex naturel est qu’il est naturellement hypoallergénique ;

 

  • La mousse polyuréthane, qui permet au matelas de s’adapter idéalement au corps de l’enfant. Veillez à aérer régulièrement sa chambre afin d’éviter à l’humidité de s’accumuler dans la literie ;

 

  • Les ressorts ensachés ou biconiques, connus pour constituer un couchage particulièrement ferme et ventilé. Sachez que la fermeté est primordiale pour maintenir correctement la colonne vertébrale du petit.

 

Optez pour un bon garnissage de matelas

Le confort procuré par le couchage influe grandement sur la qualité de sommeil de l’enfant. Pour que la literie soit saine et confortable, choisissez un garnissage naturel tel que :

  • La laine. Un garnissage en laine garantit un lit à l’accueil doux et aux propriétés thermorégulatrices. Il est généralement associé aux couchages dotés d’une face prévue pour l’été et une autre pour l’hiver ;

 

  • Le bambou. C’est la composition tout indiquée pour un couchage moelleux. L’élasticité naturelle du matériau permet un soutien confortable et accueillant. Par ailleurs, le garnissage en bambou est également anti-acarien, antibactérien et hypoallergénique. Ce qui convient bien aux enfants, qui sont plus sensibles aux allergies que les adultes ;

 

  • Le coton, dont l’avantage principal est d’être très absorbant. Il est aussi respirant en plus d’être hypoallergénique. Tournez-vous vers un garnissage en coton bio et garanti sans pesticides.

Choisissez un couchage aux dimensions adéquates

Pour que l’enfant soit à l’aise et puisse profiter d’un sommeil réparateur, la taille de sa literie doit lui convenir. La dimension parfaite d’un couchage inclut une longueur qui dépasse de 15 à 20 cm la taille de l’enfant. En général :

Il peut dormir dans un lit 1 place à partir de 3 ans. Il peut s’agir d’un lit de 80×200 cm, de 90×190 cm, de 90×200 cm ou de 140×190 cm ;

À partir de l’adolescence, vers 12 ans ou dès qu’il présente une forte corpulence, l’enfant peut dormir dans un lit 2 places. 

La taille du sommier doit être identique à celle du matelas pour former une bonne literie. Il faut savoir que le choix du sommier est tout aussi important que celui du couchage. 

Adoptez un matelas avec la bonne densité et l’épaisseur convenable

Pour bien dormir, l’enfant a besoin d’une literie confortable. La densité du couchage joue un grand rôle dans le confort de cette dernière. Elle est à choisir en fonction du poids du petit : 

S’il pèse moins de 30 kg, choisissez une densité entre 30 et 40 kg/m³ ;

S’il a un poids entre 30 kg et 60kg, misez sur une densité de plus de 35 kg/m³ ;

S’il pèse plus de 60 kg, penchez pour une densité de 40 kg/m³ ;

Etc. 

En ce qui concerne l’épaisseur, l’idéal est de choisir un modèle entre 16 et 20 cm. Au-delà de 30 cm, les modèles sont difficilement accessibles pour les petits gabarits.

 

Vous êtes désormais à même de choisir un bon matelas pour le lit de votre enfant. Orientez votre choix vers un modèle haut de gamme afin d’être sûr de sa qualité.

Continue Reading

Bien Etre

Comment muscler machoire ?

Published

on

By

Les gens préconisent souvent des exercices pour améliorer l’apparence de certaines parties du corps. Cependant, d’autres parties du corps n’ont pas toujours les muscles qui vous permettent de les sculpter. C’est le cas de la mâchoire. Malgré les affirmations de la JawlineMe Fitness Ball, il est peu probable que vous parveniez à muscler machoire avec des exercices. De plus, l’appareil peut potentiellement endommager les articulations de votre mâchoire. Cet exerciseur n’est pas une bonne alternative à un lifting non chirurgical.

Un athlète en bonne santé avec une mâchoire forte en train de courir à Rochester. Vous ne pouvez pas muscler mâchoire avec de l’exercice comme le reste de votre corps !

Ce qui muscler mâchoire homme !

La plupart de la musculature de votre mâchoire provient de vos os. La mandibule est l’os qui s’attache à votre crâne des deux côtés, juste devant et sous l’oreille. L’os de la mâchoire est relié à plusieurs muscles majeurs qui le contrôlent. Cependant, ces muscles se trouvent principalement dans les joues, et quelques-uns dans le cou. Aucun d’entre eux ne longe le bord de la mâchoire – ce que nous appelons la ligne de la mâchoire.

Il y a bien quelques muscles mineurs, mais ils sont petits et servent surtout à déplacer la peau et les lèvres. Faire des mouvements importants de la mâchoire avec l’exerciseur ne fera pas grand-chose pour ces muscles. Au contraire, cela renforcera les gros muscles qui se trouvent principalement dans les joues. Pour exercer vos muscles mineurs, vous devez faire des grimaces et non pas bouger votre mâchoire contre une résistance.

Comment la ligne de la mâchoire est-elle masquée ?

Pour savoir comment muscler mâchoire chewing gum bien définie, il faut comprendre les causes d’une mâchoire inesthétique.

Cela se résume généralement à trois facteurs : le développement, le poids et les dents. L’une des principales raisons pour lesquelles de nombreuses personnes n’ont pas la mâchoire qu’elles aimeraient avoir est que celle-ci ne s’est pas suffisamment développée dans leur jeunesse. C’est souvent parce qu’ils ne mâchaient pas assez d’aliments durs. C’est un problème courant à notre époque de régimes alimentaires transformés : nos mâchoires ne sont pas aussi grandes que celles de nos ancêtres, et c’est pourquoi la plupart d’entre nous se font enlever les dents de sagesse – il n’y a pas assez de place pour elles.

Un autre problème est la prise de poids. Si vous prenez du poids et que votre corps le stocke dans les joues et le cou, il va obscurcir votre mâchoire. Vous pourriez penser qu’il s’agit d’un endroit où l’exercice de la mâchoire peut vous aider, mais rien ne prouve que l’exercice d’une partie du corps en particulier entraîne une perte de graisse locale. Votre corps a un mode de stockage des graisses, et il va suivre ce mode, quoi que vous fassiez. Ainsi, si le fait de faire de l’exercice et de suivre un régime pour perdre du poids peut contribuer à la perte de graisse dans le cou et les joues, il est peu probable qu’un exercice spécifique de la mâchoire puisse aider. Et il y a un problème avec la perte de poids : elle peut vous laisser avec une peau plus pendante, en particulier si les proportions de votre visage ont changé à cause de l’usure dentaire, dont nous parlerons ensuite.

Une mâchoire forte peut être perdue à la suite de changements dans votre dentition. Nos dents contribuent à définir les dimensions de notre visage. La façon dont la peau est censée recouvrir la structure du visage est déterminée par la taille et la configuration de vos dents. Avec le temps, vos dents peuvent s’user, ce qui permet à l’os de la mâchoire de se déplacer vers le haut et vers l’arrière. La mandibule se déplace alors de manière à être davantage dissimulée par les coussinets graisseux de vos joues, qui peuvent également descendre en raison de la gravité et des modifications de la peau.

Ne sollicitez pas l’articulation de votre mâchoire
Il peut être tentant d’essayer cet exercice de la mâchoire même s’il ne vous aidera pas à définir votre mâchoire. Vous pourriez vous dire : ce n’est pas si cher. Quel est le danger ?

Potentiellement beaucoup. Votre mâchoire est reliée à votre crâne par les articulations temporomandibulaires. Ces articulations complexes sont conçues pour donner à votre mâchoire un maximum de liberté et de force. Mais cela les rend vulnérables, notamment aux fortes contraintes répétitives.

Si vous faites le genre d’exercice que recommande l’exerciseur de la mâchoire, vous risquez de soumettre l’articulation de la mâchoire à un stress excessif. Nous savons qu’un stress répétitif sur l’articulation de la mâchoire, comme le fait de mâcher fréquemment du chewing-gum ou de mordre des objets autres que de la nourriture (comme cet exerciseur), peut contribuer à endommager l’articulation de la mâchoire et entraîner des troubles de l’articulation temporomandibulaire (ATM).

Mettez votre mâchoire dans une meilleure position

Si un exerciseur de mâchoire ne peut pas faire grand-chose pour votre mâchoire, nous pouvons peut-être vous aider. Nous pouvons évaluer votre mâchoire, vos dents et vos tissus mous pour déterminer comment nous pouvons améliorer la relation entre eux. C’est normal pour un dentiste neuromusculaire, mais lorsque nous le faisons dans le but de rajeunir votre apparence, nous l’appelons un lifting non chirurgical. Il s’agit d’une procédure de rajeunissement puissante, qui constitue la meilleure approche pour certaines personnes.

En rétablissant la position jeune de votre mâchoire, nous pouvons vous aider à retrouver la définition de votre mâchoire en renforçant les dents usées. Cela peut également vous donner un plus beau sourire, ce qui vous aidera aussi à paraître plus jeune.

Continue Reading

Copyright © 2022