0 4 minutes 2 mois

En supposant que votre chapeau soit bien ajusté, il est très peu probable qu’il vous rende chauve. En revanche, il peut accélérer le processus de calvitie s’il est déjà en cours. Le fait de mettre ou d’enlever un chapeau peut arracher les cheveux qui sont déjà mal attachés à la tête (comme ceux en phase télogène ou ceux qui poussent à partir de follicules miniaturisés). C’est particulièrement vrai pour les chapeaux serrés, comme les bonnets.

Si votre chapeau est suffisamment serré, il peut couper la circulation de l’air et du sang vers vos follicules pileux, mais il faudrait qu’il soit anormalement serré pour le faire. Malgré tout, il est peu probable que cette constriction provoque la calvitie à elle seule ; elle ne ferait plutôt qu’aggraver la calvitie déjà présente.

Porter des coiffures serrées (comme des nattes, des chignons ou des queues de cheval serrées)

Qu’ont en commun Ariana Grande, Snoop Dogg et Greta Thunberg ? Ils sont tous exposés au risque d’alopécie de traction ! Ce type de perte de cheveux se produit lorsque les follicules pileux sont tirés pendant de longues périodes, par exemple lorsque les cheveux sont attachés en queue de cheval haute, en tresses ou en nattes. Les cheveux qui ont été traités chimiquement, par exemple avec une teinture ou un défrisant, sont particulièrement vulnérables à ce type de dommages.

L’alopécie de traction est très courante chez les personnes qui portent leurs cheveux en tresses ou en dreads pendant des mois, mais elle a également été associée au port de chignons serrés, de tissages et même de casques serrés pour des activités telles que le snowboard. Les personnes qui ont les cheveux très longs et qui les portent attachés, comme les Sikhs, sont particulièrement exposées à l’alopécie de traction, car le poids de leurs cheveux contribue à la tension exercée sur les follicules pileux.

L’alopécie de traction se traduit généralement par une perte de cheveux le long de la ligne des cheveux. La bonne nouvelle est qu’elle est réversible si vous la détectez à temps. Si l’on remarque la perte de cheveux à un stade précoce et que l’on prend des mesures pour réduire la pression exercée sur les follicules (par exemple, en portant ses cheveux plus bas), on peut éviter les calvities permanentes. Si vous vous demandez à quel point une queue de cheval est trop serrée, les experts affirment que vous ressentirez probablement une gêne ou une douleur si votre coiffure vous expose à un risque d’alopécie de traction. Parmi les autres signes à surveiller, citons l’amincissement des cheveux autour de la racine, les rougeurs, les bosses, les démangeaisons et les maux de tête.

La greffe de cheveux à Paris pour combattre l’alopécie en traction

Parmi les moyens pour venir à bout à l’alopécie en traction, il y a la greffe de cheveux. Cette technique de greffe capillaire a prouvé son efficacité aussi bien chez les hommes que chez les femmes. La greffe de cheveux à Paris peut vous aider à vaincre définitivement ce problème. Il suffit tout simplement de recourir à un chirurgien compétent et expérimenté.

Découvrez ensuite, le lien entre nutrition et bien-être.