0 4 minutes 4 semaines

La dégauchisseuse est un connecteur indispensable dans l’industrie du bois, elle s’est imposée depuis quelque temps aux particuliers qui aiment le bois, le bricolage et l’ébénisterie. Regardons les informations importantes sur cet outil.

Comment fonctionne-t-elle ?

Pour commencer, les menuisiers travaillent comme des raboteuses fixes et inversées pour équilibrer le bois, c’est-à-dire que la lame utilisée pour enlever la matière est située sous le bois plutôt que sur le bois. Une autre différence par rapport à la raboteuse est que bien que cette dernière agisse librement sur le bois, laissant toutes les erreurs de forgeage possibles, le connecteur a une table parfaitement plate comme gabarit pour obtenir une surface de bois parfaite. Par conséquent, la machine à coudre est une machine d’atelier, qui se compose d’un châssis sur lequel est fixé :

La table d’entrée où le bois raboté glisse.

Une tête de coupe, généralement une tête rotative équipée de fer (lame). Au fur et à mesure que le bois avance, la rotation de la tige de fer affaiblit la rugosité du bois.

Un protecteur ou un pont qui fixe le bois à la tête de coupe.

La table de sortie est la table principale. Lorsque le bois passe dans la tête de coupe, le gabarit du bois à raboter doit s’appuyer dessus.

Le rail de guidage horizontal complètement perpendiculaire à la table de sortie peut supporter le bord. Certains rails sont réglables pour s’aligner avec l’angle réglable entre la finition et le bord.

Moteur utilisé pour entraîner la tête de coupe en rotation. Le moteur fournit un courant monophasé de 220 V pour les machines ordinaires, ou un courant triphasé de 380 V pour les machines à sertir industrielles.

Il est important de prendre en compte sa puissance

Très simple, plus le moteur commun est puissant, mieux c’est ! La raboteuse est équipée de différents types de moteurs :

  • Moteur synchrone sans balais à aimant permanent ;
  • Moteur asynchrone à balais (pièces portables) ;
  • Monophasé ou triphasé.

La puissance détermine la capacité de la machine à entraîner l’arbre et le fer à la vitesse de rotation (exprimée en tours par minute : rpm) à travers l’arbre. Plus l’arbre tourne vite, meilleures sont les performances de la machine. Par conséquent, la tige de fer enlèvera facilement plus ou moins de matière du bois : c’est la profondeur de coupe.

Cliquez ici pour voir des dégauchisseuses.

  • Pour les dégauchisseuses de 1200 à 1600 W

Selon le modèle, la machine permet une profondeur de rabotage d’environ 2 mm et une profondeur de rabotage de 3 mm. Convient aux petits travaux de menuiserie, mais il est difficile d’envisager de calibrer des feuillus de type chêne.

  • Pour les dégauchisseuses de 1600 à 2200 W

La raboteuse est destinée à un usage quotidien. La profondeur du passage est légèrement augmentée, et c’est à vous (avec mesures) de manipuler le chêne et le châtaignier.

  • Pour les dégauchisseuses de plus de 2200 W

La profondeur de passe peut aller jusqu’à 5 mm, ce qui signifie moins de temps perdu sur plusieurs passes. La polyvalence et la pleine puissance sont assurées.

 

 

 

Découvrez également ici comment bien choisir une raboteuse dégauchisseuse. D’autres articles intéressants sont visibles sur ce site.