Concevoir une pièce mécano-soudée
0 6 minutes 3 semaines

Le mécano-soudure est une technique utilisée pour fabriquer des ouvrages solides, résistants et stables. Si vous désirez faire créer des pièces mécano-soudée de qualité, cet article sera pour vous. Tour d’horizon sur toutes les étapes à suivre pour concevoir une pièce mécano-soudée avec une belle finition.

La prise de mesures

La prise de mesure doit se faire au millimètre prés pour faciliter la soudure et assurer la qualité de l’ouvrage. La précision des mesures est très importante au niveau des angles. Les mesures d’angles approximatifs peuvent causer un écart important. Il est aussi conseillé de faire des croquis précis et clairs. L’utilisation des outils de mesure adaptée comme le niveau laser ou le télémètre est indispensable. Il est également possible de réaliser un gabarit avec des planches rectifiées. Il faut noter que la mecano soudure est toujours indispensables dans toutes les réalisations dans la métallurgie.

Le calcul de dimensionnement

Une structure mécano-soudée doit être solide et résistante. Pour éviter toute rupture et autres risques d’accident, il faut dimensionner correctement les sections métalliques et aussi les fixations. Pour dimensionner les sections, le logiciel de calcul des résistances est fortement recommandé. L’utilisation d’un coefficient de résistance élevé est aussi conseillée pour s’assurer que la structure puisse résister à plusieurs fois une charge souhaitée. Suivez ce lien pour avoir plus d’informations sur la réalisation d’un calcul.

Même chose pour les fixations, il faut en prévoir plus que nécessaire afin d’assurer la solidité de la structure. Le système de fixation doit s’adapter à la nature du support. Si vous voulez utiliser une grande variété de fixation, disposez d’une masse de béton armé comme une dalle par exemple. Si vous concevez un élément métallique lourd, utilisez des fixations au chimique de tige filetée ou des fixations en acier. En ce qui concerne les boulonneries, utilisez des boulonneries en inox de qualité supérieure. Utilisez aussi des rondelles afin de mieux répartir la charge et de préserver la solidité du support.

La réalisation des dessins et des plans

Vous pouvez maintenant dessiner votre pièce, calculer leur longueur ainsi que les angles. Marquez aussi l’emplacement des percements en prévoyant un jeu de 2 mm aux percements. C’est indispensable pour faciliter la pose et pour compenser les éventuelles erreurs d’assemblage. Lorsque vous découpez les angles, vous devez savoir que si les éléments sont identiques, l’angle d’une coupe équivaut à la moitié de l’angle total. Pour deux éléments identiques soudés avec un angle de 90° par exemple, vous devez découper chaque élément à 45°. Si les éléments sont différents, utilisez des angles différents afin de rattraper les différences au niveau des cotes. Si vous cliquez ici, vous découvrez plus de renseignement sur cette étape.

La découpe

Pour découper une tôle, la cisaille est l’outil fréquemment utilisé. Pour ce faire, n’oubliez pas de communiquer un plan de découpe, avec les dimensions des morceaux et leur emplacement. En ce qui concerne les tôles d’épaisseur variée, la découpe laser est recommandée pour obtenir des résultats précis et parfaits. Il faut toutefois préciser que pour l’inox, la chaleur dégagée peut causer une déformation. Pour la découpe de profilé, la scie à ruban est parfaite.

Le traçage et la préparation des pièces

Après la découpe, vous devez procéder au nettoyage des pièces et à leur ébavurage. Faites ensuite vos percements à l’aide d’une pointe à tracer, afin de repérer l’emplacement de pièces à souder. Cet outil vous donne des traits très fins. Vous pouvez également utiliser le trusquin pour tracer des traits bien droits, de manière plus rapide. La prochaine étape, c’est le poinçonnage et le percement afin de centrer la mèche de forage.

La soudure

Placez tout d’abord les éléments à souder sur une surface propre et plane. Pointez-les ensuite, puis vérifiez les dimensions et clamer les éléments pour souder. Si vous utiliser des aciers inoxydables, évitez de les mettre en contact avec d’autres aciers standards. Les contaminations des particules provenant des aciers standards feront rouiller les pièces en inox. Après la soudure, vous pouvez améliorer la finition des pièces en utilisant un disque à lamelle, un plateau à avec un disque.