faire un escalier dans un talus pentu
0 6 minutes 4 mois

Les escaliers, les escaliers et les marches peuvent être très différents les uns des autres. Je vais tenter d’expliquer comment faire un escalier dans un talus pentu avec des informations générales sur les escaliers, afin de rendre l’information accessible à toute taille ou forme et à tout constructeur d’escalier en devenir.

La chose la plus importante à retenir dans la construction d’un escalier est que chaque marche, que vous ayez 3 ou 100 marches, DOIT être de la même taille (la hauteur et la course de chaque marche doivent être les mêmes). Ceci est particulièrement vrai aux Etats-Unis et au Canada, où il est interdit de varier la taille des marches en vertu du code de la construction et du code de prévention des incendies.

Je recommande à toute personne construisant un escalier dans sa maison de contacter un inspecteur du bâtiment pour se renseigner sur les codes du bâtiment et de prévention des incendies en vigueur :

– Toutes les marches doivent être de la même taille (la montée et la descente doivent être les mêmes sur chaque marche).
– La largeur de chaque marche doit être d’au moins 2 pieds 8 pouces (les marches normales d’une maison font généralement 3 pieds 6 pouces).
– La hauteur maximale de la contremarche est de 7 3/8 pouces.
– La longueur minimale de la marche est de 10 pouces.
– Les marches d’une largeur de 44 pouces ou plus doivent avoir des mains courantes de chaque côté.
– Le code de prévention des incendies stipule normalement qu’il ne faut pas permettre aux escaliers de s’élever de plus de 12 pieds sans prévoir de palier. La longueur du palier doit être au moins égale à la largeur de la marche de l’escalier.

Note : Pour autant que je sache, les “escaliers ouverts” sont contre le code pour des raisons de sécurité, je suis sûr que c’est vrai dans les maisons mais vérifiez votre code local pour voir… vous pouvez peut-être vous en sortir si c’est à l’extérieur ou dans un garage ou quelque chose…. mais je ne suis pas sûr. Certains pensent que la “projection de nez” est ou sera contraire au code en raison des risques de trébuchement… Vérifiez à nouveau localement si vous prévoyez de construire des “projections de nez”.

Une note finale, je vais dessiner la plupart des étapes ou trouver des images pertinentes en ligne. Je vais faire un escalier dans un talus pentu à flanc de falaise cet été et j’ajouterai peut-être des photos à ce moment-là ou même une nouvelle instruction en raison des périls impliqués dans la construction à flanc de falaise.

Étape 1 : Fournitures et outils

Fournitures et outils
Outils :

Équerre
Scie circulaire et/ou scie à main
marteau ou perceuse
mètre ruban

Fournitures :

bois pour les contremarches
bois pour les marches
bois pour les contremarches, sauf s’il s’agit d’un escalier à contremarches ouvertes (voir le code du bâtiment).
Vis ou clous

Dessinez un plan de vos marches pour savoir quelles sont vos mesures.

Étape 2 : Les contremarches

La partie la plus compliquée de la construction d’un escalier est la fabrication des contremarches. Si vous construisez un escalier extérieur sans obstacles, c’est beaucoup plus facile, il vous suffit de décider de l’angle de votre escalier, de mesurer et de couper. Si vous construisez un escalier intérieur, vous devez tenir compte de la hauteur libre.

En raison de la complication de ces calculs d’escaliers intérieurs, je vais me référer à un calculateur d’escalier en ligne gratuit. Je vais également poster ce diagramme détaillé.

Pour les escaliers simples et une fois que vous avez calculé la longueur et l’angle, voici comment mesurer et couper une contremarche.

1. prenez la planche que vous utilisez pour la contremarche et mesurez l’angle jusqu’au coin inférieur gauche et tracez une ligne.

2. mesurez la hauteur de la contremarche à partir de la ligne de l’étape 1 jusqu’au bord de la planche et tracez une ligne.

3. mesurez la longueur du parcours à partir du point de montée à 90 degrés et tracez une ligne.

Voir le diagramme n° 2

Découpez toutes les lignes tracées, puis faites un double, et un triple selon la largeur de l’étape.

Étape 3 : Encochez le bas de la contremarche et fixez les contremarches.

Encochez le bas de la contremarche, fixez les contremarches.
Encochez le bas de l’élévateur, fixez les élévateurs.
Encochez le bas de la contremarche et fixez les contremarches.
Une fois que vous avez vos contremarches, vous devez encocher le bas pour un 2×4 si votre bâtiment est conforme au code. Ceci est plus facilement expliqué par un diagramme, voir ci-dessous.

Maintenant, vous voulez fixer le haut de la contremarche à la structure à laquelle vous voulez accéder. Placez la dernière contremarche contre la surface frontale et vissez-la avec des crochets. Placez la deuxième contremarche à la même distance et vissez-la avec des crochets.

Étape 4 : Faites des marches !!!

Faites des marches !!!
Faites des marches ! !!
maintenant que vos contremarches sont coupées et accrochées, il ne vous reste plus qu’à poser les marches. c’est simple et facile… coupez à la bonne largeur, placez et vissez en remontant les marches pour poser la suivante.